Forum Francophone Silverchair

Forum de discussion dédié au groupe Silverchair

Biffy Clyro

Espace d'expression ouvert à toute discussion ayant trait à la zik.

Quel est votre album favori?

2002 - Blackened Sky
0
Aucun vote
2003 - The Vertigo Of Bliss
2
25%
2004 - Infinity Land
4
50%
2007 - Puzzle
0
Aucun vote
2009 - Only Revolutions
1
13%
2010 - Lonely Revolutions
1
13%
 
Nombre total de votes : 8

Re: Biffy Clyro

Messagepar Chairman » Sam 8 Déc 2012 21:30

Merci Yoan! Putain, je les ai loupé à L.A.
J'ai appris qu'ils jouaient jeudi dernier, le jour même. Evidemment c'était Sold out. Le tout dans une "petite" salle et à 15 dollars.. De quoi enrager.
"Sometimes I don't know where this dirty road is taking me
Sometimes I can't even see the reason why
I guess I keep on gamblin', lots of booze and lots of ramblin'
It's easier than just a-waitin' 'round to die"
- Townes Van Zandt
Avatar de l’utilisateur
Chairman
 
Messages: 41
Inscription: Dim 5 Déc 2010 12:48
Localisation: Los Angeles

Re: Biffy Clyro

Messagepar Yoan » Sam 8 Déc 2012 21:38

J'ai vu ça ouais.
Et je pense qu'un live, vu ce qu'ils envoient, c'est peut-être juste ce qu'il te manque pour définitivement accrocher.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Biffy Clyro

Messagepar blissmanu » Mer 16 Jan 2013 22:13

Place prise pour le Bataclan !
Vinyl boxset pré-commandé !
Avatar de l’utilisateur
blissmanu
 
Messages: 129
Inscription: Sam 4 Déc 2010 21:46

Re: Biffy Clyro

Messagepar Yoan » Jeu 17 Jan 2013 04:07

Je serai également au Bataclan, avec Auré. Et je sais que Zorneye, au moins lui, sera là aussi.

Rencontre forumale en perspective :jump:
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Biffy Clyro

Messagepar blissmanu » Jeu 17 Jan 2013 15:15

Yoan a écrit:Je serai également au Bataclan, avec Auré. Et je sais que Zorneye, au moins lui, sera là aussi.

Rencontre forumale en perspective :jump:



Obligé ! J'ai re-regardé le live iTunes, quelle tuerie monumentale sans déc !
Avatar de l’utilisateur
blissmanu
 
Messages: 129
Inscription: Sam 4 Déc 2010 21:46

Re: Biffy Clyro

Messagepar Yoan » Jeu 24 Jan 2013 02:17

Première écoute de "Opposites".

Et, euh, honnêtement, c'est un "Oui mais". Ça reste du Biffy, traversé de grands moments, et je peux encore largement changer d'avis, mais tout ne m'a pas subjugué. Y'a même quelques recyclages mélodiques sur l'album que j'ai trouvé racoleurs... :roll:
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Biffy Clyro

Messagepar Yoan » Ven 25 Jan 2013 22:21

Image

Biffy Clyro - Opposites

Plus lumineuse que jamais, la musique de Biffy n'en a pas renié pour autant son énergie. Armé d'une section rythmique de premier choix, le groupe ne consent cependant à tordre les mélodies qu'il tricote, qu'à condition que les chansons y gagnent dans ce qu'elles ont de plus cher : leur âme. C'est ce qui fait que de prime abord, au bout de 4 ou 5 morceaux, on ne s'est pas détaché une seule seconde de ce que nous offre cet « Opposites » parti sur les chapeaux de roue. Malheureusement, l'album tient difficilement la distance, la faute à un défaut étonnamment récurrent : ses gros sabots. Car autant le titre éponyme « Opposites » frappe droit au cœur, autant on est pris d'un léger malaise lorsque « Biblical » s'égare dans le racolage à l'émotion. Ça part pourtant très bien, puis le groupe sur-appuie ses effets en manquant de subtilité, jusqu'à des « Ohohoho » à chanter le poing serré en courant au ralenti sur la plage. La fin de « The Thaw », pour ne citer qu'un exemple, s'avère du même tonneau. Ce qui pouvait ressembler à un dérapage mineur aura donc malheureusement tendance à se confirmer : refrains aux voix systématiquement doublées, chemins mélodiques balisés par de gros panneaux lumineux, et quelques doublons. La recette ne tolère pas les facilités, qui figurent au titre d'une petite poignée sur le premier disque, avant d'abonder dans le second. Pour évacuer le seul vrai foirage du disque, « Skylight » rappelle méchamment la reprise de « Behind Blue Eyes » de Limp Bizkit. Et là, ça fait chier, si vous me permettez.
D'autant que les ambiances, malgré deux ou trois pirouettes formelles jouissives dont on les sait coutumiers, naviguent toujours dans le même moule sentimental(iste).
Album paradoxal que cet « Opposites » donc, qui contient une foule incroyable de tubes potentiels, mais n'a finalement que peu de choses à dire. On pourra citer les décharges électriques qui ramènent plus volontiers à leur veine un peu plus sautillante, le tout manque quand même un poil d'idées, à défaut de manquer de tubes.
Cela dit, pris isolément, pas mal de titres sont irrésistibles, et il serait injuste de ne sortir du lot que les moins flatteurs. Chacun vantera ceux qu'il préfère, mais ce que personnellement je regrette, c'est que l'ensemble n'ait pas fait vraiment sens pour moi. Pire, l'exercice du double-album m'aura révélé des tics d'écriture lassants sur la longueur. Comme quoi, on peut avoir 20 bons morceaux, et être plus inspiré de trancher pour n'en garder que la moitié, malgré tout.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Biffy Clyro

Messagepar Yoan » Sam 9 Mar 2013 16:58

Biffy Clyo - Le Bataclan 06-03-2013

Le concert ayant engendré un quasi-meeting forumal improvisé (Blissmanu, Zorneye, Sweep - une disparue - Auré et moi-même), je sais que les avis divergent concernant cette prestation à Paris, qui marquait la fin de leur tournée Européenne.
Perso', je ne vais pas y aller par quatre chemins : j'ai pris un pied monstre. On peut reprocher au Setlist d'approcher l'écueil de la compil' de tubes puisque tous les singles y passeront, ainsi que la plupart des titres taillés pour la scène. Mais autant ça avait pu me gêner sur leur dernier disque - que j'aime "juste" beaucoup, sans plus finalement - autant dans le cadre d'un concert, toutes mes résistances ont joyeusement sauté.
J'ai déjà eu confirmation d'une chose : depuis la dernière fois que je les avais vus au Trabendo en 2009, le groupe a incontestablement gagné en assurance et expérience sur scène. Aidés notamment par Mike Vennart, mais également portés par des progrès incontestables de Simon au chant, et des harmonies de voix mieux gérées que jamais, Biffy ressemble aujourd'hui à une vraie machine de guerre. Et c'est le problème des groupes qui culminent, en un sens : ils ont l'air de jouer en roue libre, il n'y a plus cette fragilité, cette envie de "défendre quelque chose" comme me le suggérait Zorn' au sortir d'un live que j'aurai apparemment accueilli avec plus d'enthousiasme que lui ou Blissmanu. Mais quand même, 23 titres au programme, une volonté de porter haut leur dernier-né, et en dépit de la "prévisibilité" du Set, c'était encore exécuté avec une patate de tous les Dieux. Comme à son habitude, Simon a lâché des litres de sueur sur scène, avec pas mal de répondant en face : les fans de Biffy ont très honorablement animé la fosse et joliment donné de la voix. J'ai même vu un Mosh pit de grande classe ( oO ) se former sur je ne sais plus quel titre.
Seuls regrets pour ma part :

- Mike Vennart est sorti par erreur (je pense, si j'en crois ses "Oh shit !") sur le côté balcon où je me trouvais avec Auré, pendant qu'on attendait l'arrivée de la première partie. Le mec était à moins de deux mètres de moi, et je l'ai regardé comme un niais sans prononcer un mot pendant de longues secondes. Puis il est parti.

- Il y a eu un moment de flottement en début de show à cause... d'un problème technique ( :D ). Mais c'est aussi ce qui nous a valu la seule surprise du Set, à savoir la présence de "The Rain".



Different People
That Golden Rule
Sounds Like Balloons
Black Chandelier
Machines
(Acoustic)
The Rain
(Acoustic)
Modern Magic Formula
Living Is a Problem Because Everything Dies
Booooom, Blast & Ruin
Biblical
Victory Over the Sun
Bubbles
Spanish Radio
Pocket
There's No Such Thing as a Jaggy Snake
Opposite
Who's Got a Match?
The Joke's on Us
Many of Horror
The Captain
Encore:
Skylight
Stingin' Belle
Mountains









Les remarques en vrac :

- Le Bataclan est définitivement une de mes salles préférées à Paris.
- Ben Johnston pourrait donner des leçon de chant à pas mal de monde. Ce mec me sidère à chaque fois quand je vois comment il tape tout en gérant les vocalises le plus compliquées du répertoire de Biffy.
- Skylight ne passe guère mieux en live. Je l'aime pas, ce morceau.
- Ma voisine de gauche ne réagissait qu'aux morceaux de Puzzle, et s'est même mise à pleurer pendant "Machines". Là je me suis dit qu'en effet, ce disque avait réellement marqué un tournant dans la carrière du groupe.
- Je suis pas très Fender, mais juste : quand je vois Simon les martyriser comme ça sans qu'elles se désaccordent, je me dis que c'est pas du matos réputé pour rien. Et puis la Jazzmaster de Mike Vennart ce soir-là, je prends sans problème.
- En parlant de Mike Vennart (je suis un peu fan du gars), je crois que c'est le seul au monde à bouger sur scène de cette façon.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Précédente

Retourner vers Musique

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron