Forum Francophone Silverchair

Forum de discussion dédié au groupe Silverchair

Les séries télé

Cinéma, littérature, arts divers... Étalez votre savoir ici, ou venez vous en octroyer.

Re: Les séries télé

Messagepar Ash » Ven 17 Déc 2010 09:09

Ahhhh je savais pas que la saison 3 était passée, je cours la télécharger :) C'est du pur humour british comme on l'aime. C'est fin, c'est noir, c'est à fond dans le "je me fous de ma gueule, parce que je suis conscient que je suis pas parfait, mais pas loin quand même", etc.
Offtopic :
La vie est trop courte pour porter des culottes moches.
Avatar de l’utilisateur
Ash
 
Messages: 176
Inscription: Sam 4 Déc 2010 16:01
Localisation: Brest même

Re: Les séries télé

Messagepar Greeny » Mar 21 Déc 2010 10:42

Une bien bonne nouvelle : How I Met Your Mother est revenu à un niveau plus qu'intéressant, comparable à celui de la saison 2 ou 3. Les dialogues sont de nouveau tranchants, les intrigues bien plus attrayantes, Barney moins obsédé sexuel (ou en tous cas, ça l'est moins montré) et les scénaristes ne sont plus obnubilés par la future mère de Ted. Je n'y croyais plus. Mais ils l'ont fait !
No worries
Avatar de l’utilisateur
Greeny
 
Messages: 184
Inscription: Sam 4 Déc 2010 17:20
Localisation: Rennes

Re: Les séries télé

Messagepar cici » Mar 21 Déc 2010 15:05

Ah j'ai hâte de voir ça ^^ Ça motivera peut-être feaks à se remettre à télécharger les épisodes, on a un peu de retard là justement...

Alors sinon moi les séries en ce moment :

intreatment.jpg
intreatment.jpg (16.96 Kio) Vu 5605 fois

J'ai terminé la saison 3 de -inTREATMENT- (titre fr "En Analyse"), snifouille.

Entre parenthèses, ou plutôt "en onglets"  : Si vous voulez un rappel sur ce qu'est In Treatment, j'ai déjà fait un long post sur cette série sur l'ancien forum, je le copie ici dans le 2ème onglet parce que c'est un peu long lol.

In Treatment c'est quoi ? (vieux post) : Je viens de terminer la saison 1 de In Treatment, remake par HBO d'une série israëlienne, Be'Tipul.
Le concept ? La série est diffusée chaque jour de la semaine, du lundi au vendredi, Chaque jour un patient, par épisode d'à peu près une demi-heure, dans le cabinet du psychothérapeute Paul, joué par Daniel Byrne. Chaque lundi nous retrouvons Laura (Melissa George : Alias, Mulholland Drive...), chaque mardi Alex, etc. jusqu'au vendredi où nous voyons Paul retourner vers sa propre psy, son "superviseur", qu'il n'avait pas vu depuis plusieurs années.

Alors vous vous en doutez, ça parle beaucoup, il n'y a pas (ou très peu) d'action, les sujets sont plutôt lourds, bref, ce n'est pas vraiment une série "divertissante". Elle demande même une certaine concentration, un certain investissement émotionnel, ce n'est pas une série qu'on regarde à la légère.
On s'attache à certains personnages, d'autres nous agacent, nous déçoivent, nous surprennent, mais aucun de nous laisse indifférent. Il me semble aussi qu'on n'a pas de simples stéréotypes ici, chacun ne se reconnaitra pas forcément dans un personnage, mais par moments, une petite phrase résonnera peut-être en vous.

Vous l'aurez compris la série repose donc énormément sur ses acteurs, et ceux-ci sont vraiment impressionnants. La réalisation est classe mais très sobre, la musique plus que discrète, on évite les ressorts dramatiques tires-larmes. C'est pourtant une série qui ne manque pas de "drama". Mais il n'y a aucune surenchère, tout repose sur la justesse des acteurs, la justesse de leurs personnages, de leurs dialogues. Rarement des personnages auront été si profonds, si "vrais".
Il y a des moments, des épisodes magnifiques notamment quand certains personnages s'ouvrent enfin, comprennent enfin certaines choses, j'ai du mal à trouver les mots, mais c'est simplement magnifique de justesse.

La série n'est pas non plus avare de critique sur la psy, d'ailleurs certains patients sont quelques peu réticents au début. Certaines critiques souvent adressées à la psy sont donc abordées, pas seulement au début de la série d'ailleurs.
Paul n'est pas non plus toujours le psy "parfait", c'est un humain, il est donc faillible, d'ailleurs je suis tombée sur le blog d'un psychiatre qui trouve que Paul est un très mauvais psy lol. Bon je suis ensuite tombée sur un autre qui a un avis complètement différent (sans ignorer ses erreurs parfois)... comme quoi.
La série donne en tout cas une bonne idée de ce à quoi peut ressembler une séance de psychothérapie, même s'il existe une grande quantité de méthodes et courants différents. Jamais une série n'avait aussi bien décrit ce qui se passe dans le cabinet d'un psy. C'est apparemment un exercice difficile qui n'avait jamais vraiment été réussi au cinéma ou à la tv auparavant.

J'ai été juste un peu déçue par un axe qui prend tout de même pas mal d'importance dans cette saison, car la question du transfert est abordée, notamment le transfert amoureux envers le psy. Je ne peux pas trop en dire sans spoiler mais j'ai trouvé que par rapport à ce sujet il manquait quelque chose, notamment sur la question de l'éthique et des répercutions sur les divers personnes impliquées... J'avais déjà lu des choses intéressantes à ce sujet, qui ont un peu manquées là, pour moi.

A part ce petit bémol, on pourrait croire la série ennuyante, 43 épisodes qui se passent presque tous dans le même décor, avec assez peu de personnages finalement, mais c'est en fait un voyage prenant et passionnant pour qui s'intéresse un minimum... hmm j'ai du mal à m'expliquer... mais... aux autres, aux gens, peut-être tout simplement.

Bref, In Treatment est pour moi une très très bonne série, certainement la série la plus humaine depuis Six Feet Under, et j'attends avec impatience la seconde saison, annoncée pour le début 2009.


PS : j'avais commencé ce post il y a trèèès longtemps (donc je ne viens pas juste de terminer la saison en fait lol) mais bon, je n'ai pas eu l'occasion de te le continuer avant. Pour la petite histoire, cette série date de la grève des scénaristes. En effet, ici ils ont surtout eu besoin de traducteurs, puisque la série est pratiquement calquée sur l'originale israélienne, Be Tipul. J'aimerais bien voir l'originale sous-titrée mais elle a l'air très difficilement trouvable. J'espère en tout cas que la suite américaine suivra également la saison 2 de BeTipul, j'avoue avoir un peu peur des libertés que pourraient prendre les scénaristes américains pour booster un peu l'audience, grâce, par exemple à des ressorts dramatiques plus poussés et moins subtils.... enfin bon on est sur HBO quand même, donc je reste plutôt confiante :)

Merci au passage à HBO d'avoir le cran et la bonne idée de nous sortir des séries vraiment différentes. Bien que l'idée vienne d'ailleurs dans ce cas-là, et que la série a l'air d'avoir trouvé son public, je pense qu'avec un tel sujet, ça n'était pas gagné d'avance !


Sinon, cette saison 3, j'avoue qu'avant de la voir j'avais un peu peur, enfin je ne savais pas à quoi m'attendre, puisque les précédentes qui étaient excellentes étaient basées sur une série israélienne, et très peu de changements avaient été fait, essentiellement traduction et adaptation. Cette fois la saison 3 de la série originale n'existant pas, les scénaristes américains avaient tout à écrire. Ce qui n'est pas évident pour une série qui se passe dans le cabinet d'un psy !

Au final je ne suis pas déçue par l'écriture en elle-même (apparemment toujours supervisée par l'auteur de la série originale), mais plus par la contrainte certainement donnée par la chaine HBO pourtant, et le budget scénariste, puisque cette saison ne comporte "que" 28 épisodes, contre 35 pour la saison 2, ce qui était déjà moins que la saison 1 avec 43 épisodes !

Ça parait énorme, mais il faut comprendre qu'à la base le concept était un épisode par jour du lundi au vendredi, et chaque lundi on assistait à la séance d'un client, le mardi celle d'un autre, etc.

Pour la saison 1 on avait donc à peu près 9 épisodes, donc 9 semaines pour développer le déroulement de la thérapie d'un personnage. Et je viens de me rendre compte que pour la saison 2 c'était comme pour la 3ème, on a eu 7 semaines. Mais bizarrement ça m'a semblé encore plus court là, bon c'est peut-être le fait qu'il y avait un personnage en moins, donc les semaines sont passées vraiment très vite, de plus j'ai l'impression que les épisodes étaient un peu moins longs, entre 20 et 25 minutes en moyenne, contre 30 à 35 pour la saison 1 il me semble.

Bref tout ça fait que même si l'écriture reste bonne, j'ai l'impression que tout est plus accéléré, moins bien développé. Ce qui est dommage car on sent plein de choses sur certaines séances, on sent que les personnages sont complexes, qu'il y a plein de "couches" qui s'entremêlent. Malheureusement, ce n'est pas en 9 séances que l'on peut tout voir/comprendre sur quelqu'un, et encore moins que l'on peut boucler une thérapie, qui se fait en général sur plusieurs années. Ce serait bien d'ailleurs qu'on suive certains personnages sur plusieurs saisons (il faut dire quand même que pour 2 personnages en 3 saisons, on prend leur thérapie en cours de route, et pour un autre c'est quelqu'un qui revient des années après une première thérapie). D'autant plus que là j'ai l'impression d'avoir mis un peu plus longtemps à m'attacher aux personnages, il me semble que dans cette saison on met plus de temps à arriver au "cœur du problème". Ou alors elle y arrive justement trop vite je ne sais pas, mais j'ai eu l'impression d'être restée un peu sur ma faim, ce que je n'ai pas ressenti avec les deux premières saisons.

Pour le reste pas trop de surprise (mais la série est déjà très originale dans son concept), la réal est toujours nickel, toujours aussi sobre et classe, les acteurs toujours très bons. Les petits changements sont que l'on suit un patient en moins comme je l'ai dit, et Paul (le thérapeute), voit une nouvelle psy, Adele (on a vu l'actrice qui la joue dans The Office (US)), qui remet un peu en question la façon dont Gina (son ancienne thérapeute) a mené la thérapie de Paul durant toutes ces années. On retrouve d'ailleurs un Paul plus que jamais en proie au doute...

Sinon j'ai beaucoup aimé le personnage de Jesse, un ado qui a un sacré tempérament. On voit bien là comme un psy peut s'en prendre plein la gueule, et, car il a appris à mettre son égo de côté, peut voir au delà. Il accepte Jesse comme il est, avec son langage, ses provocations. C'est un personnage qui est déjà en thérapie quand le spectateur le rencontre au début de la saison, et on voit qu'ils ont déjà une relation complice, malgré les propos parfois très durs du jeune garçon, on comprend que Paul doit être la seule personne à qui il arrive à s'ouvrir. Cette saison traite d'ailleurs pas mal (avec les autres personnages aussi) de la relation qui se crée entre le client et le thérapeute, relation qui ne peut pas être confondue avec une relation d'amitié...

Bref voilou malgré la petite pointe de déception ne vous méprenez pas, In Treatment reste pour moi une des meilleures séries actuelles. Elle est complètement à part, c'est sûr, et elle ne plaira sans doute pas à tout le monde, mais toutes les personnes que je connais qui se sont lancées ne l'ont pas regretté. Donc même si le thème ne vous dit pas grand chose à priori, tentez quelques épisodes, si possible au moins 2-3 séances du même personnage et avec 2-3 personnages différents.


Bon, ben je pensais pas écrire tout ça, je viendrai vous parler des autres séries que je suis en ce moment une autre fois hein ^^;; Mais depuis le temps que je me dis qu'il faut que je vous parle de -MAD MEN-... Certains connaissent ? Mon post arrive hein :D mais je l'avais commencé plusieurs fois en ayant du mal à le boucler lol... et j'ai l'impression que sur le forum personne ne regarde à part feaks et moi, pourtant on en parle pas mal un peu partout il me semble (même dans les cahiers du cinéma, aux côtés de Breaking Bad, THE WIRE, etc...)

(oui je m'amuse bien avec les BBcodes et j'ai que ça à faire à mon taff entre 13 et 14h c'est prévu, et je suis dans le privé, ptin fallait que je réagisse à ces posts-là aussi, pas le temps xD )
Everyone was wearing fingerless gloves.
Avatar de l’utilisateur
cici
Administrateur du site
 
Messages: 398
Inscription: Ven 3 Déc 2010 00:35

Re: Les séries télé

Messagepar Moe » Mar 21 Déc 2010 22:31

Ma copine est en train de mater ça, Mad Men. Elle s'y est mise y'a deux semaines là, il lui reste un épisode à regarder. Je crois qu'elle aime bien, oui :D J'lui choperai peut-être ça, faut voir (je sais pas vraiment de quoi ça parle en fait). Mais j'ai Boardwalk Empire à commencer aussi... J'm'en sors pas (en plus je me suis remis à FFVII, ça aide pas non plus ça).

Sinon y'en a qui ont regardé Dexter là ? Je trouve ça vraiment décevant moi. C'est bien mené, on s'ennuie jamais, y'a même deux-trois scènes plutôt canon niveau suspense et tout, mais bon... C'est vraiment toujours pareil. Dexter jongle entre ses meurtres et sa famille - Dexter tombe sur un gros morceau - La soeur de Dexter vient mettre son pif là-dedans - Dexter s'en sort, comme d'habitude. En plus Dexter est trop mal sapé :beurk:
Spencer stands on a beach, contemplating the meaning of life... Often he wonders what's on the other side of the ocean... Then Spencer realizes he is a dog and shits on the sand.
Avatar de l’utilisateur
Moe
 
Messages: 499
Inscription: Sam 4 Déc 2010 19:35
Localisation: Snoop Lyon

Re: Les séries télé

Messagepar silverson » Mer 22 Déc 2010 14:01

Je suis entrain de la matter la dernière de Dexter, je crois que je suis à l'épisode 6, et oui, c'est comme tu dis, toujours pareil mais toujours bien mené. J'attends d'avoir tout vu pour en dire plus.

Sinon j'ai regardé les 4 premiers de "The Walking Dead".Je lis le comics également, et je suis content puisque la série est la fois fidèle mais s'adapte quand même bien au format tv avec pas mal de scènes et personnages supplémentaires bien intégrés. Le pilote m'a un poil déçu mais la suite est très sympa! Par contre, la suite c'est pas avant septembre 2011...ça va laisser le temps de regarder autre chose.
03/06/03 @ La Mutualité, Paris
10/08/07 @ Brixton Academy, Londres
18/08/07 @ Pukkelpop fest', Kiewit
Avatar de l’utilisateur
silverson
 
Messages: 422
Inscription: Sam 4 Déc 2010 14:58
Localisation: Lille

Re: Les séries télé

Messagepar Pidjay » Mer 22 Déc 2010 14:11

Ouais bin moi j'suis un fan de dexter de la première heure, j'adore le ton la réalisation, la prestation de Michael C. Hall, et les gros moments de pressions qu'ils savent disséminer aux bons endroits, m'enfin, là, la dernière saison m'a pas mal déçu. elle prend un ton qui ne me plait pas, et autant les persos secondaires apportaient toujours quelque chose d'assez crucial jusqu'à maintenant, autant là, cette saison, j'ai l'impression d'avoir rien appris.

bref, je ne saurais dire ce qui a déconné...ouais perso secondaire inintéressant, pis son traitement. je sais pas. j'suis troublé à vrai dire. je crois que de plus en plus ils amènent Dexter vers un personnage "banal". et j'ai pas aimé le grand méchant de la saison, et ouais voilà, j'ai pas kiffé ma race.

donc je crois qu'ils feraient bien d'arrêter la série à la saison prochaine, on sent qu'ils s’essoufflent, là. pis ouais, 6 saisons, pour une série, c'est bien je trouve. (même 5, ça peut suffire)
Je ne posterai une signature que quand j'en aurais trouvé une valable. sinon ça sert à rien.
Avatar de l’utilisateur
Pidjay
 
Messages: 104
Inscription: Sam 4 Déc 2010 15:27

Re: Les séries télé

Messagepar cici » Sam 8 Jan 2011 00:03

Ben moi DEXTER depuis la 2ème saison je me dis que c'est un peu surestimé. Maintenant ça ne m'empêche pas de prendre beaucoup de plaisir à regarder, être pressée de regarder un nouvel épisode, etc. Mais voilà je sais pas comment expliquer y a des choses qui me plaisent pas trop au niveau de la réalisation, ou même parfois dans le fond (j'ai parfois l'impression qu'on me vante les mérite de la peine de mort, mais bon je ne comprends ptet' pas tout non plus). Et puis je suis d'accord avec Pid, depuis cette saison surtout on dirait qu'il devient un personnage presque banal, il n'est pas censé avoir de sentiments ou d'émotions, pourtant à plusieurs reprises on dirait qu'il en a dans cette dernière saison (peur, soulagement, etc). Après, c'est clair qu'un personnage qui ressent jamais rien sur la longueur ça peut être lassant et moyennement intéressant ^^; Mais c'est pourtant ce qui faisait son originalité au début.
D'ailleurs il me semble que la saison 1 était adaptée d'un livre, peut-être la saison 2 aussi, qu'en est-il du reste ?

Bon sinon ça fait longtemps que j'ai envie de parler de -MAD MEN-. Mais c’est le genre de série dont j'ai peur de pas pouvoir en parler comme elle le mériterait. Le genre de série qui comme Six Feet Under, Breaking Bad (c’est la même chaine d'ailleurs, AMC) ou The Wire, se rapproche du cinéma en terme de réalisation, de qualité et de profondeur.

Comme pour ces dernières, il faudra peut-être plusieurs épisodes avant d'être "accro". La série prend le temps de développer ses personnages, parfois à travers de simples gestes, des regards, etc. il faut donc peut-être un peu de temps pour s'habituer à ce rythme, et pouvoir bien connaitre les personnages pour s'attacher à eux, malgré leurs défauts et leurs faiblesses, parfois pour leurs faiblesses d'ailleurs. Car au final c'est ce qui les rend humains, réalistes, et intéressants. (J'ai remarqué d'ailleurs que depuis quelques temps les personnages tout lisses commencent à moins intéresser les gens, voire même on les déteste dans certaines séries, comme le personnage de Jack dans Lost qui était finalement assez peu aimé, alors qu'il était le héros presque parfait, ou encore Robin dans How I Met your Mother). Bref dans MAD MEN on a une belle brochette de personnages difficiles à aimer au premier abord, certains même détestables, ainsi qu'un développement assez lent, et pourtant, on finit par s'attacher à tout ce ptit monde. Bref voilà sur ce point la série m'a fait penser à Six Feet Under au début, malgré un thème complètement différent évidemment.

Mais d'ailleurs, -MAD MEN-, ça parle de quoi ? Le principal de l'action se passe dans une agence de pub des années 60, Sterling Cooper, ce qui n'est pas anodin puisque celà nous permet de nous donner une bonne vision de la société (de consommation) de l'époque. De voir comme nous avons évolué sur certaines choses... et si peu sur d'autres. On est donc au début des années 60 à New York, et les maris ne sont bons qu'à tromper leur femme, les femmes qu'à être secrétaires ou femmes au foyer. Les noirs garçons d'ascenseur ou femmes de ménage. Les homosexuels on semble à peine découvrir qu'ils existent !

Bref on est plongé dans cette époque pas si lointaine qui pourtant nous fait pas mal halluciner, ce qui me fait d'ailleurs me demander comment on verra la notre dans 50 ans...

On voit malgré tout des changements s'amorcer (c'est même un des thèmes principaux de la série), on a aussi quelques références à l'Histoire, ou à la culture de l'époque, mais on s'intéresse ici surtout à l'impact sur les personnages. On suit donc leur quotidien, et je ne devrais peut-être pas dire ça lol mais il ne se passe pas des trucs énormissimes à chaque épisode, ni 50 drames par saison... juste un ou deux :D et encore ce sont plutôt de petits drames personnels. Bref ce sont des choses simples qui nous tiennent en haleine, pas besoin non plus de cliffangher de ouf, pourtant la série n'en est pas moins passionnante.

Don Draper est le personnage principal, et on le suit dans son travail à l'agence, puisqu'il est un talentueux directeur créatif aux idées géniales, craint et admiré. On le voit donc chercher (et souvent trouver) (grâce à son équipe un ptit peu aussi quand même :D ) des solutions pour ses clients toujours plus exigeants, et même plus tard pour sauver l'entreprise (car le capitalisme aussi est en pleine mutation, même si là j'y comprends pas grand chose lol). Dans le premier épisode arrive Peggy Olson, sa nouvelle secrétaire, qui va découvrir le monde de l'entreprise et la place que l'on y réserve aux femmes. C'est un personnage intéressant car on va la voir évoluer, faire sa place, tout au long de la série. Et puis il y a plein d'autres personnage, notamment au sein de l'agence, même si tous ne sont pas aussi approfondis que Don ou Peggy. On les suit également dans leurs vies privées bien sûr, où tout n'est pas si doré, malgré les apparences (par exemple pour Don avec son passé mystérieux, sa femme, etc.).

En parlant d'apparences, l'esthétique de la série est très soignée, les tenues des femmes, les coiffures, le charismatique et séducteur Don Draper, etc. On nous montre un univers impeccable, presque trop, qui contraste bien avec tout ce qui à côté sent plutôt mauvais, ou simplement avec les failles des personnages dont on se rend compte assez rapidement.

Alors voilà encore une fois (après in Treatment, décidément), je préfère prévenir, c'est peut-être pas le genre de série facile qu'on a spécialement envie de s’enchaîner après une journée de boulot, car c'est pas forcément très joyeux, sans être complètement dramatique mais plutôt assez cynique, et que ça demande un pitit peu d'implication, du moins au début, parce qu'une fois dedans on a du mal à déccrocher !

Il y a déjà 4 saisons, que l'on vient de terminer avec feaks, snif, il va nous falloir attendre quelques mois pour la suite, ça va être dur :cry:

Everyone was wearing fingerless gloves.
Avatar de l’utilisateur
cici
Administrateur du site
 
Messages: 398
Inscription: Ven 3 Déc 2010 00:35

Re: Les séries télé

Messagepar Ash » Lun 24 Jan 2011 08:58

la saison 5 de Skins démarre le 27... Avis aux amateurs... =D

Et la saison 3 de Being human a démarré hier..
Offtopic :
La vie est trop courte pour porter des culottes moches.
Avatar de l’utilisateur
Ash
 
Messages: 176
Inscription: Sam 4 Déc 2010 16:01
Localisation: Brest même

Re: Les séries télé

Messagepar popo » Lun 31 Jan 2011 23:09

J'ai maté le 1er épidose de Skins et il m'a bien botté !
D'habitude je suis réfractaire aux nouveaux personnages mais là le premier est déjà très attachant.
Je pense que la suite vas être bien même si je ne suis plus une ado.
Dur dur d'être une groupie...
Avatar de l’utilisateur
popo
 
Messages: 93
Inscription: Sam 4 Déc 2010 19:15
Localisation: Lille

Re: Les séries télé

Messagepar Moe » Mar 1 Fév 2011 00:21

cici a écrit:D'ailleurs il me semble que la saison 1 était adaptée d'un livre, peut-être la saison 2 aussi, qu'en est-il du reste ?


La première saison est en partie basé sur le bouquin. La fin est différente et après ça, ça ne suit plus du tout les livres, d'après ce que m'a dit mon frère.
Spencer stands on a beach, contemplating the meaning of life... Often he wonders what's on the other side of the ocean... Then Spencer realizes he is a dog and shits on the sand.
Avatar de l’utilisateur
Moe
 
Messages: 499
Inscription: Sam 4 Déc 2010 19:35
Localisation: Snoop Lyon

Re: Les séries télé

Messagepar Ash » Dim 6 Mar 2011 10:46

Amis fans de séries, ayant récemment reçu un petit courrier de l'Hadopi (ah a), je cherche une plate-forme de téléchargement légale (et payante évidemment) pour assouvir ma passion.
Des suggestions ? Je sais pas du tout ce qui ce fait, je suis un enfant des torrents pirates, moi lol
Offtopic :
La vie est trop courte pour porter des culottes moches.
Avatar de l’utilisateur
Ash
 
Messages: 176
Inscription: Sam 4 Déc 2010 16:01
Localisation: Brest même

Re: Les séries télé

Messagepar Zorneye » Dim 6 Mar 2011 11:08

Je t'envoie un lien par MP pour un site de ddl (mode de dl non-surveillé par Hadopi) qui est à jour et qui fourni rapidement toute les séries/films que tu veux.
Qu'est-ce qu'il y connait aux femmes, Rick Hunter?
Avatar de l’utilisateur
Zorneye
 
Messages: 286
Inscription: Sam 4 Déc 2010 14:00

Re: Les séries télé

Messagepar Paint » Dim 6 Mar 2011 15:30

ayant récemment reçu un petit courrier de l'Hadopi


Sans dec' !!! :eek:
C'est pas des conneries leur truc alors ? Moi qui pensait que c'était juste de la propagande du gouvernement allié à Pascal Nègre ! :D

Je crois que ma vie en aurait pris un sacré coup. Toujours pas de lettre ici, mais je connais pas vraiment la législation anglaise par rapport au téléchargement. Ca doit faire peur quand même !
Image

Ancient Rome, we built that fucker stone by stone
Avatar de l’utilisateur
Paint
Modérateur
 
Messages: 592
Inscription: Sam 4 Déc 2010 15:23
Localisation: Banbury, UK

Re: Les séries télé

Messagepar Moe » Dim 6 Mar 2011 18:30

Paint a écrit:Je crois que ma vie en aurait pris un sacré coup. Toujours pas de lettre ici, mais je connais pas vraiment la législation anglaise par rapport au téléchargement. Ca doit faire peur quand même !


En Angleterre je sais pas, mais en Irlande certains fournisseurs d'accès bloquent directement certains sites... Genre The Pirate Bay. Mais ce que je comprends pas c'est que ça le fait pas tout le temps...

Sinon allez voir là.
Spencer stands on a beach, contemplating the meaning of life... Often he wonders what's on the other side of the ocean... Then Spencer realizes he is a dog and shits on the sand.
Avatar de l’utilisateur
Moe
 
Messages: 499
Inscription: Sam 4 Déc 2010 19:35
Localisation: Snoop Lyon

Re: Les séries télé

Messagepar Ash » Mar 15 Mar 2011 21:35

Non, c'est pas des conneries, je suis tombée sur le cul en voyant le mail, mais bon.
Maintenant est-ce qu'ils prennent vraiment des mesures en cas de récidive.. à voir
Heureusment Dieu créa Zorn et son lien magique, où on trouve quasiment tout... et Moe... ah, je l'aime, ce forum..
Offtopic :
La vie est trop courte pour porter des culottes moches.
Avatar de l’utilisateur
Ash
 
Messages: 176
Inscription: Sam 4 Déc 2010 16:01
Localisation: Brest même

Re: Les séries télé

Messagepar Ash » Jeu 31 Mar 2011 11:04

coucou les z'amis-z'accro,

j'en fais appel à vos fidèles et bons services - je cherche le premier épisode de Body of proof (pas en torrent, hein)... je trouve pas (je cherche pas forcément aux bons endroits, sais pas)
une idée ?
Offtopic :
La vie est trop courte pour porter des culottes moches.
Avatar de l’utilisateur
Ash
 
Messages: 176
Inscription: Sam 4 Déc 2010 16:01
Localisation: Brest même

Re: Les séries télé

Messagepar Linoa » Jeu 31 Mar 2011 17:55

Sur ce site il est dispo. Tu le cherches dans la liste sur le côté et après t'as le choix parmi plusieurs liens (megaupload, rapidshare, etc). Y a un nombre incalculable de séries en plus!
When I get sad I stop being sad and be AWESOME instead. True story.
Avatar de l’utilisateur
Linoa
 
Messages: 55
Inscription: Sam 4 Déc 2010 19:44

Re: Les séries télé

Messagepar Ash » Jeu 31 Mar 2011 20:58

Oh le bijou de site :)

Merci !!!!
Offtopic :
La vie est trop courte pour porter des culottes moches.
Avatar de l’utilisateur
Ash
 
Messages: 176
Inscription: Sam 4 Déc 2010 16:01
Localisation: Brest même

Re: Les séries télé

Messagepar caro » Mar 17 Mai 2011 00:08

en ce moment sur Arte le mardi ils passent Twin Peaks...
Je les enregistre et regarde quand j'ai le temps, mais pour l'instant je suis bluffée. Je m'attendais à un truc à la Lynch, très obscur et je me retrouve avec une série prenante, et compréhensible...bon ça reste du Lynch donc il y a plusieurs couches à décrypter...
Mais en tout cas ce que je retiens pour le moment également c'est la beauté, l'esthétisme. Je ne m'attendais pas à ça, à ce soin, à cette "modernité" dans la réalisation. Et puis ce côté un peu barge, loufoque parfois, décalé, j'adore.
Euh, bon j'en suis qu'à 4 épisodes mais je pense que je reviendrai en causer !
"Former les hommes, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu." Aristophane.
Avatar de l’utilisateur
caro
 
Messages: 302
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:48

Re: Les séries télé

Messagepar Zorneye » Lun 23 Mai 2011 13:02

Ah, oui, Twin Peaks, ça c'est du très très très lourd.
Je les ai vu il y a trèèèèèèèèèèèèèès longtemps (sur la 5ème je crois même), et ça m'avait laissé une impression terrible. Longtemps après, en cours de cinéma, j'ai cherché à les acheter, mais il n'existait pas d'édition DVD, et maintenant qu'elle est sortie, je ne l'ai pas chopée. Mais il faudrait vraiment que je les revoie. Cet été, tiens, vu qu'il n'y a pas grand chose.

Là je termine The Wire - il me reste quatre épisodes -.
Ce truc génial.
Une vraie grande saga HBO à ranger à coté des Sopranos, Six Feet Under et consorts.
Un classique, un monument sur lequel je reviendrais dans un post dédié, parce que cette série le mérite bien - et je mettrai pas quatre ans -.

Sinon, sur les diffusions en cours, y'a Game Of Thrones qui est purement et simplement génial, et qui en plus d'être un moment de pur divertissement pour les néophytes, est très fidèle aux romans dont la saga est tirée, 'A Song Of Ice & Fire' ou 'Le Trône de Fer' en VF.
C'est épique, doté d'un casting parfait, et outre le fait d'être une les série qui coûte le plus cher du monde, offre une débauche de costume, de décors, de paysages somptueux.
À ne pas rater.

Sinon la dernière saison de How I Met Your Mother s'est finie comme elle a vécue, comme de la merde. C'est un gâchis sans nom...

et en vrac, The Big Bang Theory: excellent comme d'habitude/ Two And A Half Men: bien hâte de voir la suite avec Ashton Kutcher/ Modern Family: Parfait.
Qu'est-ce qu'il y connait aux femmes, Rick Hunter?
Avatar de l’utilisateur
Zorneye
 
Messages: 286
Inscription: Sam 4 Déc 2010 14:00

PrécédenteSuivante

Retourner vers Culture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron