Forum Francophone Silverchair

Forum de discussion dédié au groupe Silverchair

Animation

Cinéma, littérature, arts divers... Étalez votre savoir ici, ou venez vous en octroyer.

Re: Animation

Messagepar Night » Ven 7 Nov 2014 23:04

Histoire que personne ne me croie mort, je profite d'un instant de bonté de la part de ma connexion pour poster un petit coup. Et en plus, vu que j'ai des trucs à raconter, ça tombe pas mal.

En effet, comme vous ne le savez pas, chaque Lundi, une association de mon école (le bakaclub, pour la nommer) organise des projections d'animes japonais en amphithéâtre. Les animes qui passent sont choisis par les membres, au vote, parmi un lot de trois séries. La séance commence par ce qu'on appelle la proj' courte - c'est-à-dire la diffusion des trois premiers épisodes d'une série, juste histoire de la découvrir - et se termine par la proj' longue - au cours de laquelle on continue de mater une série qu'on a déjà commencé, et qu'on compte bien terminer à force de séances.
Bon, entre les deux, il y a aussi une session karaoke sur d'obscurs génériques d'anime, mais ça, vous vous en foutez.

Mais pourquoi diable vous parlés-je de tout ça, au juste ?
Eh bien en fait, le truc, c'est que cette association me donne l'occasion de découvrir des animes sur lesquels je ne me serais jamais penché autrement. Car la première impression, le jugement hâtif, tout ça, l'air de rien, ça joue pour beaucoup. Et du coup, je me suis dit que ça pourrait être marrant de vous expliquer ce que j'ai pu voir là-bas, étant donné que ce n'est pas du tout le style d'anime dont je parle habituellement.

Cela dit, j'hésite quand même à vous parler des proj' courtes.
Nan parce que jusqu'ici, elles ont vraiment TOUTES été complètement nulles. Mais en même temps, du coup, ça peut être rigolo : le joueur du grenier l'a bien prouvé...
Bon allez, je tente. XD

(Notez bien que je n'ai vu QUE les trois premiers épisodes de chacun des animes dont je vais parler. Ce sont donc des premières impressions que je vous livre, et il ne faut pas forcément les prendre pour argent comptant. Merci)




Proj' courte n° 1 : ...Digimon

Image


Bon, clairement, parmi les trois choix qu'on avait, celui-ci était un troll.
D'un côté, on avait Steins Gate - un anime qui parle de voyages dans le temps et qu'on m'a conseillé de très nombreuses fois - et de l'autre on avait le sublime Samurai Champloo (que j'ai vu depuis belle lurette, et qui est géant). Mais non, c'est Digimon qui l'a emporté face à ces deux mastodontes. Fut-ce l’œuvre de nostalgiques ou d'esprits trollesques? Nous ne le saurons malheureusement jamais.
Du coup, que dire? Pour ceux qui ne le sauraient pas, sachez que c'est l'histoire de gamins qui sont envoyés on-ne-sait-comment dans un univers virtuel peuplé de créatures qui ont des pouvoirs et qui peuvent évoluer. Et concrètement, c'est kitch à souhait, et ça surfe sans vergogne sur le succès de Pokémon. Voilà tout. Ne comptez pas sur moi pour m'appesantir davantage là-dessus.
Mention spéciale, tout de même, au génie responsable du design de ce truc-là. (oui, il ressemble vraiment à ça lorsqu'il ouvre la bouche...)


Proj' courte n° 2 : Denpa Onna to Seishun Otoko

Image


En gros, c'est l'histoire d'une fille aux cheveux bleus qui se prend pour une extra-terrestre et qui vit enroulée dans un futon. Bref, c'est complètement barré. Et comme tout ce qui est barré, je ne peux pas m'empêcher d'essayer d'y mettre un peu de sens. D'où une théorie personnelle qui avance que cet anime construirait en fait une analogie entre cette fille au cheveux bleus, et le fait que les japonais soient considérés, culturellement parlant, comme venant d'une autre planète par les occidentaux. Il serait alors question d'acceptation de la différence, et du refus de s'ouvrir au monde, symbolisé par le futon.
Mais oui, je vous l'accorde, le plus probable reste encore que je sois allé chercher beaucoup trop loin et que cet anime n'ait en vérité pas plus de sens que le refus de Square Enix de sortir un remake de FF7. Okay, il est pas mal réalisé, et les rares scènes "d'action" sont plutôt bien animées, mais pour le reste, c'est aussi chiant qu'un cours d'électrochimie. Et Dieu sait que c'est chiant, l'électrochimie. En outre, faut pas être allergique au moe, hin : y en a partout.


Proj' courte n° 3 : Toradora!

Image


Du "school life" classique à la japonaise, avec de l'humour à la con et des intrigues amoureuses débiles.
Voilà le programme que nous propose Toradora!. Et en fait, c'est tellement proche de ce que vous êtes déjà en train d'imaginer que je ne vois pas quoi rajouter.



Proj' courte n° 4 : Yondemasu yo, Azazel-san

Image


J'vous la fait comme la proj', c'est-à-dire courte : ça fait trois semaines qu'on se tape des niaiseries, et là, dans la liste des choix, je vois un descriptif qui parle d'un détective qui invoque des démons pour l'aider à résoudre des enquêtes. Du coup, naturellement, je vote pour ça. Au dépouillement, miracle : plus de 75% des membres ont voté pour ce truc-là. Pour la première fois, je suis donc dans la majorité! Ce qui veut dire qu'on va peut-être enfin mater un anime un tant soit peu sérieux.
Puis la proj arrive, et rapidement, je déchante.
Yondemasu yo, Azazel-san, en fait, c'est du comique trash et absurde japonais.
L'aspect enquête est inexistant, et les démons - qui par ailleurs ne ressemblent à rien - ne sont que des prétextes pour enchaîner les blagues de cul et les vannes scatophiles. Bref, c'est d'un mauvais goût à vomir. Et j'vous dis ça alors que j'suis fan de l'univers de The Binding Of Isaac, hin.


Proj' longue n°1 : Suzumiya Haruhi No Yuutsu


Du moe et du school life ? Encore ?
Oui. Autant vous dire donc, que je ne partais pas spécialement emballé. Mais cette fois-ci, contre toute attente, ce fut une excellente surprise. Comme quoi, il n’est pas bon de toujours se fier au degré de niaiserie du générique.


Si vous saviez à quel point ce genre d'openings me rebute...


Cet anime - littéralement "La mélancolie de Haruhi Suzumiya" - suit les aventures d'une jeune fille extravagante qui n'a d'yeux que pour le mystère et le surnaturel. Tout le reste l'emmerde profondément, si bien qu'elle est... un poil asociale, dirons-nous. Néanmoins, un jour, Kyon, le mec le plus banal du monde va réussir à tenir une discussion de plus de 10 secondes avec elle, juste le temps de lui donner l'idée de fonder un club dédié au paranormal.
Voilà pour les bases du scénario.

Et comme il y a pas mal de choses à dire en dehors de ça, je vais commencer par ce qui choque le plus : les épisodes sont dans le désordre !
Alors oui, avec Internet, on peut tricher et les regarder dans l'ordre chronologique, mais c'est vraiment pas fait pour. L'anime joue habilement avec les cliffanghers et les informations pour que cette narration déstructurée tantôt perde le spectateur, tantôt le frustre, mais l'amène inexorablement à résoudre le puzzle à la fin. Non pas que l'histoire soit très complexe, hin : le but de tout ce boxon est davantage d'appuyer l’aspect délirant et WTF de la série que de compliquer la vie au spectateur - mais voilà, il fallait bien que la narration s'accorde un tant soit peu avec le fond et la forme.
Parlons-en, d'ailleurs, du fond et de la forme.

Image


Suzumiya Haruhi No Yuutsu fait tout pour qu'on ne le prenne pas 5 secondes au sérieux. L'humour est à cette fin une composante capitale, et à mon sens, elle est très bien maîtrisée. Quand ce n'est pas du comique par référence (et là, je pense notamment à une scène parodique de la saga Phoenix Wright), ou de l'absurde de très bon goût, l'humour vient de la confrontation entre le WTF et le sensé. Et je dois avouer que c'est vachement efficace de voir Kyon - alias le seul personnage du cast' à être sain d'esprit - balancer des commentaires ironiques sur ce qui l'entoure. Ça permet notamment à l'anime de dénoncer de façon virulente ses propres clichés.

Et là, je vais en venir au fond : Suzumiya Haruhi No Yuutsu est un anime qui parle d'animes.
On pourrait presque y voir une parodie d'anime japonais, en fait. D'où le school life et le moe. Et à ce titre, il essaie d'être proche du spectateur et de créer un certain rapport d'intimité avec lui. C'est dans cette logique que s'inscrit la déstructuration de la narration : l'anime s'en sert pour titiller directement le spectateur en jouant avec ses attentes et ses repères temporels. C'est aussi la raison pour laquelle on y retrouve un personnage sarcastique qui ironise sur tout ce qu'il voit : il est un peu la représentation du spectateur critique dans l'anime.
Bref, c'est une parodie, quoi.
Mais une parodie munie d'un vrai discours, si tant est qu'on fasse une analogie entre le personnage d'Haruhi Suzumiya, qui voit de la magie et des aliens partout où il n'y en a pas, et l'otaku, nourrissant son imaginaire à grands coups d'animes et d'univers fantastiques. Et quelque part, on pourrait rapprocher ça de ce qu'a pu faire Hideaki Anno avec Neon Genesis Evangelion, c'est-à-dire faire la leçon aux otakus et déconstruire le moe. La comparaison s'arrête bien sûr là, mais n'empêche qu'en plus d'être vraiment drôle, c'est assez profond comme anime. Plus qu'il n'y paraît, en tout cas.


Bonus lecture : Peace Maker

Image


Le Bakaclub ayant également une magnifique bibliothèque, j'ai aussi eu l'occasion de découvrir un manga très sympathique : Peace Maker.
C'est du Western mêlé à du shônen nekketsu (bon, en vrai, c'est catégorisé seinen, mais uniquement pour dire qu'il y a du sang et que c'est pas pour les gosses), il y a un vrai scénario à la clé, et les dessins sont balèzes.
En bref, à défaut d'être génial ou révolutionnaire, le manga est de très bone facture sur tous les plans. Je ne peux que vous inviter à tenter la découverte, si un jour la possibilité s'offre à vous.

Image

Bon sinon, l'association m'a permis de mater le dernier Miyazaki et de revoir le film Dragon Ball Z : Battle Of Gods.
Yoan en a déjà parlé donc je n'y reviens pas, mais c'était juste pour dire que je ne me suis pas tapé que des trucs nuls.^^
"There is, through the art of game design, some kind of observation about that universe that is not accessible in the same way from other media. If I can get that, then I don't even care about the game mechanic. If I can do that in a first-person shooter that looks exactly like Doom 3 then I would do it."
Avatar de l’utilisateur
Night
 
Messages: 226
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:16
Localisation: Oui, VF et VOSTFR

Re: Animation

Messagepar Yoan » Dim 9 Nov 2014 02:25

Night a écrit:
Bon sinon, l'association m'a permis de mater le dernier Miyazaki et de revoir le film Dragon Ball Z : Battle Of Gods.
Yoan en a déjà parlé donc je n'y reviens pas, mais c'était juste pour dire que je ne me suis pas tapé que des trucs nuls.^^


Oui, d'ailleurs, la déception avalée, j'ai fini par trouver "Battle of Gods" plus agréable la deuxième fois. Bon, pas de quoi se taper le cul par terre (ni le revoir une troisième fois), mais disons que, pris avec plus de recul, ça se laisse gentiment regarder.

Sinon, pendant que je suis là, je case une petite news sur les rebuild Evangelion : le 4ème et dernier film de la tétralogie n'a toujours pas de nom, pas de date de sortie ni même ne semble être entré en phase de production. Il me semblait important de le dire, du coup.

PS : C'est pas pour balancer, mais il y a quelques années, un certain Finquel m'assurait qu'en fait, c'était "trop bien", les Digimon...
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Night » Dim 9 Nov 2014 13:30

C'est pas pour balancer, mais il y a quelques années, un certain Finquel m'assurait qu'en fait, c'était "trop bien", les Digimon...


Il a peut-être raison, hin.
J'ai maté les épisodes de Digimon d'un œil distrait quand j'étais petit (tellement distrait que je n'en ai plus grand souvenir) et depuis, je n'ai revu que les trois premiers épisodes : c'est peu pour juger une série.
"There is, through the art of game design, some kind of observation about that universe that is not accessible in the same way from other media. If I can get that, then I don't even care about the game mechanic. If I can do that in a first-person shooter that looks exactly like Doom 3 then I would do it."
Avatar de l’utilisateur
Night
 
Messages: 226
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:16
Localisation: Oui, VF et VOSTFR

Re: Animation

Messagepar Finquel » Lun 10 Nov 2014 18:03

Yoan a écrit:PS : C'est pas pour balancer, mais il y a quelques années, un certain Finquel m'assurait qu'en fait, c'était "trop bien", les Digimon...


Enfoiré à bonne mémoire... bon, moi j'en garde effectivement un très bon souvenir... sans commentaire
Aujourd'hui je me suis acheté ça:
Image

On m'a dit que c'était top!
Ca se passe à l'intérieur d'un RPG, ça peu être sympa.
Batmaaaaaan tin-nin--nin--nin--nin--nin--nin--nin Batmaaaaaan
Avatar de l’utilisateur
Finquel
 
Messages: 335
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:58

Re: Animation

Messagepar Night » Mar 11 Nov 2014 01:45

Sword Art Online?
Ah bah ça tombe bien, il est sur ma checklist. (ou plutôt un pote me l'a foutu de force sur ma checklist... après Monster, Steins Gate, Berserk et Ikigami ! XD)
Ton avis m'intéresse, du coup.
"There is, through the art of game design, some kind of observation about that universe that is not accessible in the same way from other media. If I can get that, then I don't even care about the game mechanic. If I can do that in a first-person shooter that looks exactly like Doom 3 then I would do it."
Avatar de l’utilisateur
Night
 
Messages: 226
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:16
Localisation: Oui, VF et VOSTFR

Re: Animation

Messagepar Finquel » Mar 11 Nov 2014 19:12

Dès que j'arrive à en regarder un peu, je viens donner mon avis ;)
Si je l'ai pris c'est parce que mon pote/vendeur de mangas et d'anim depuis 10 ans m'a dit: "Toutes les nouvelles séries me faisaient chier, j'arrivais plus à rien trouver de sympa et ça ça m'a scotché".
Batmaaaaaan tin-nin--nin--nin--nin--nin--nin--nin Batmaaaaaan
Avatar de l’utilisateur
Finquel
 
Messages: 335
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:58

Re: Animation

Messagepar Finquel » Lun 17 Nov 2014 17:17

Je viens de terminer l'arc 1. Qui est une histoire complète en fait. Reste le film et l'arc 2.
C'est un univers très fantasmant dont la cible est clairement l’adolescent célibataire puceau. Tout est fait pour que l'on passe d'un monde sans pouvoir où l'on est un ado mal dans sa peau obligé d'aller à l'école à un monde où l'on est un boss capable de faire tout ce qu'on veut, de tomber amoureux et de n'avoir absolument aucune contrainte.
Malgré tout ça le ton donné est celui du drame. L'histoire avance assez vite malgré quelques longueurs. Vu l'univers, ils auraient pû faire 200 épisodes. Du coup je ne peux pas trop juger car je ne suis pas du tout la cible en fait. Je ne suis pas pressé de regarder la suite. L'animation est très classique. Ni bonne ni mauvaise. Le savoir faire est bien appliqué.
Batmaaaaaan tin-nin--nin--nin--nin--nin--nin--nin Batmaaaaaan
Avatar de l’utilisateur
Finquel
 
Messages: 335
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:58

Re: Animation

Messagepar Night » Ven 21 Nov 2014 19:57

Okay, merci du retour.
Tu ne me donne pas forcément envie de m'y mettre, du coup. Et comme t'es pas le seul, il est fort probable que je fasse traîner ça jusqu'à l'oubli ou jusqu'à l'ennui.
"There is, through the art of game design, some kind of observation about that universe that is not accessible in the same way from other media. If I can get that, then I don't even care about the game mechanic. If I can do that in a first-person shooter that looks exactly like Doom 3 then I would do it."
Avatar de l’utilisateur
Night
 
Messages: 226
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:16
Localisation: Oui, VF et VOSTFR

Re: Animation

Messagepar Finquel » Mar 25 Nov 2014 22:13

Ouais désolé... j'étais pourtant plein de bonne volonté. Un petit quelque chose en moi voulait que ce soit classe. Comme si j'aimais le truc avant de l'avoir visionné. Et puis la réalité s'est imposée... Je m'en vais me re re mater Akira tiens...
Batmaaaaaan tin-nin--nin--nin--nin--nin--nin--nin Batmaaaaaan
Avatar de l’utilisateur
Finquel
 
Messages: 335
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Mar 9 Déc 2014 01:21

J’hésitais à venir en parler ici ou sur le topic Ciné', mais peu importe.

J'ai donc vu Astérix - le Domaine des Dieux et pour tout dire, je suis plutôt déçu. Dans l'esprit, c'est assez fidèle à la BD - en dépit de quelques inventions plus ou moins judicieuses - sauf que ça ne décolle jamais au-dessus du "Ouais, c'est sympa". On sent Astier en roue libre faire du sous-Kaamelott, fondu dans le style de la BD. Ça marche gentiment, on a même l'impression que c'est fait pour être mixé, que ça va forcément cartonner puisque c'est l'association idéale. Et à l'écran, le retour sur terre : rythme linéaire, blagues hyper téléphonées, zéro surprise et une tendance à caricaturer des personnages qui n'ont pas le temps d'être autre chose que des gimmicks, même si ça reste divertissant.
Techniquement, c'est impersonnel au possible. La BD reposait bien évidemment sur le génie de Goscinny, mais également sur le coup de crayon d'Uderzo, qui est ici passé à la moulinette CGI pour un résultat fatalement artificiel. Un tel gâchis devrait être un non sens pour tout le monde, m'enfin...
Ah, et le doublage d'Obélix est extrêmement décevant. Pas facile de passer après Pierre Tornade, certes, mais le gap fait un peu mal là.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Finquel » Dim 14 Déc 2014 13:09

Je ne l'ai pas encore vu mais ton discours ne m'étonne pas. Pour savoir comment s'est déroulé la passation de pouvoir pour la BD, ce n'était pas possible qu'il en soit autrement pour l'anime. En gros, Astier ne peu absolument pas faire ce qu'il veut. Faut savoir que le film de Chabat a été tres mal vécu par les héritiers. ( et il n'a sur cartonné qu'en France). On pourrai me répondre: "oui mais les précédents opus animé étaient excelent!". Alors oui mais non. Seul Cléopatre et les 12 travaux sont excellents. Ceux qui ont suivis sont moisi. Le gaulois était cool mais sans plus. Il souffre du manque flagrant de techniques de l'époque. Bref, faut bien vous dire que depuis que se sont les héritiers et Hachette qui ont la main mise sur l'œuvre, plus rien de bien n'est possible, Astier ou pas. Faut savoir que le procès entre Uderzo et sa fille vient à peine de se terminer. Oui oui, un procès père fille pour la succession. C'est vous dire la mentalité...
Batmaaaaaan tin-nin--nin--nin--nin--nin--nin--nin Batmaaaaaan
Avatar de l’utilisateur
Finquel
 
Messages: 335
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Lun 15 Déc 2014 00:20

En même temps, les critiques sont globalement très bonnes. Pour la presse comme pour les spectateurs.
Je suis apparemment un des rares à rester un peu circonspect et mon avis ne doit décourager personne.

Après, je vois bien en quoi c'est efficace, d'autant qu'après les daubes atomiques post "Mission Cléopâtre", ça soulage de toute façon. C'est juste que tout y est trop facile, attendu et parfaitement confortable. C'est un produit, bien foutu, mais sans épaisseur.

Et je te rejoins pour les animés. J'en ressors les deux mêmes que toi. A la limte, "Astérix chez les Bretons" fait correctement le taf' - sans plus - et personnellement, je n'ai jamais aimé "Astérix le Gaulois", qui accuse salement son âge. Ce qui me fait mal, c'est de me dire qu'on ne verra certainement plus jamais une adaptation en revenir à l'animation traditionnelle.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar silverson » Mer 17 Déc 2014 16:15

Yoan a écrit:
Et je te rejoins pour les animés. J'en ressors les deux mêmes que toi. A la limte, "Astérix chez les Bretons" fait correctement le taf' - sans plus - et personnellement, je n'ai jamais aimé "Astérix le Gaulois", qui accuse salement son âge. Ce qui me fait mal, c'est de me dire qu'on ne verra certainement plus jamais une adaptation en revenir à l'animation traditionnelle.


J'adore les deux épisodes des 80's, "Chez les Bretons" et "La Surprise de César". Je trouve que c'est complètement dans l'esprit de la BD niveau humour et niveau "dessin".
"Les 12 travaux" et "Cléôpatre" sont un peu vieillots, mais ils restent funs. "Le Gaulois" me paraissait déjà vieux quand j'étais gosse alors bon...

Le nouveau j'hésite. Esthétiquement, je crois que c'est pas du tout mon truc, du coup, il n'y a que les (nombreuses) critiques positives qui me font hésiter, mais quand je lis ce que t'en dit Yoan, c'est un peu ce à quoi je m'attendais.
03/06/03 @ La Mutualité, Paris
10/08/07 @ Brixton Academy, Londres
18/08/07 @ Pukkelpop fest', Kiewit
Avatar de l’utilisateur
silverson
 
Messages: 422
Inscription: Sam 4 Déc 2010 14:58
Localisation: Lille

Re: Animation

Messagepar Yoan » Ven 19 Déc 2014 00:26

silverson a écrit:Esthétiquement, je crois que c'est pas du tout mon truc,


Je suis assez effaré par le nombre de gens qui commencent à confondre dessin animé traditionnel et tas de polygones algorithmés. Le formatage des masses est en bonne voie : on commence à ne plus faire la différence...
C'est passé inaperçu, mais "La Reine des Neiges" devait à la base renouer avec ce qu'était "La Princesse & la Grenouille", c'est à dire du boulot "fait mains". Toutes proportions gardées, s'entend. Aujourd'hui, il y a de toute façon du numérique absolument partout, même dans la 2D, là n'est plus tant le problème. Le souci, c'est l'uniformisation obligatoire des productions, à mesure qu'on substitue aux "pattes" des animateurs, des calculs informatiques, des banques d'images etc. Mais comme la dernière tentative de Disney d'en revenir aux traditions s'est accompagné d'un succès tout relatif par rapport aux moyennes de la compagnie dans ce domaine, la firme n'entendra pas s'y risquer à nouveau de sitôt.
Pour "La Reine des Neiges", les mecs ont essayé de se justifier en mode bullshit total : "La décision de faire La Reine des neiges en CGI vient de questions d'ampleur, de textures. En allant en Norvège, nous avons constaté la complexité des habits traditionnels ou des décors naturels et nous avons compris qu'il serait impossible de faire ce film de manière classique".
Explication parfaitement imbuvable lorsqu'il nous reprend de revoir ce que faisait déjà Disney dans les 90's.
Et surtout, il existe déjà des techniques d'animation hybrides qui ont été testées à l'occasion de courts métrages, et qui ne donnent toujours pas suite. On se souvient de "Paperman", en noir & blanc, il y a quelques années. Et plus récemment :



Mais là, on nous dit clairement que ce serait "beaucoup trop cher" de produire un long métrage sur cette base. Bah voilà, commencez par là les mecs plutôt que de nous parler de richesse texturale et autres enfumages techniques, hein...
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Mer 7 Jan 2015 12:29

Je continue mon éternel coup de gueule tout seul.
Le plus beau film d'animation Français - "beau" au sens esthétique du terme, à tout le moins - sorti ces dernières années, devait faire l'objet d'une adaptation série. Pour ceux qui en ont entendu parler, Ernest & Célestine, c'était du dessin traditionnel à l'aquarelle proprement superbe, rappelant que l'on pouvait en revenir aux fondations de l'animation "à la main" sans être passéiste.

Sauf que, patatras :

Didier Brunner : "Nous ne travaillons ni avec le même budget ni avec les mêmes délais. Le film a coûté 9 millions d'euros, la collection va en coûter 4. Nous allons donc avoir recours aux images de synthèse pour alléger la production."

Et très sincèrement, à seulement supposer que le travail sera admirablement fait, je n'arrive pas à imaginer comment ça pourrait de toute façon ne pas trahir l'esprit poétique et distinctif du film.
En tout cas, habituez vous à ce type de déclaration : "Budget serré oblige, on a été contraint de recourir aux CGI".

Comme dirait Abba : "Money, money, money"... :|
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Finquel » Lun 12 Jan 2015 11:49

:cry:

Quand on pense que Akira avait été fait à la main par une toute petite équipe dans un appart à Tokyo...
Batmaaaaaan tin-nin--nin--nin--nin--nin--nin--nin Batmaaaaaan
Avatar de l’utilisateur
Finquel
 
Messages: 335
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Mar 13 Jan 2015 21:54

Ouais, et Pixar - et je le dis avec d'autant moins de complaisance que j'aime d'amour pas mal de leurs films - a fait le boulot de formatage des masses en diffusant des reportages (de l'auto-promo, en réalité) qui montrent à quel point "c'est du boulot" de faire ce qu'ils font. Et du coup, c'est tellement un exploit de ouf' la 3D modélisée et animée par algorithmes qu'on ne bouffe désormais plus que ça.
Alors qu'en effet, revoir Akira aujourd'hui, ça remet les idées en place.

L'animation traditionnelle - "à la main" - est déjà marginale. Mais avec la retraite de Miyazaki, le semi-échec de "La Princesse & La Grenouille" et la lente déliquescence de l'animation japonaise - bah ouais - le danger se précise.

Sinon, je cite quelqu'un qui m'a répondu à propos de la technique d'animation hybride (cf. "Paperman" et "Le Festin") dont je parlais ci-dessus :

Ca exige un peu plus d'apport qu'une 3D classique, au sens où dans ces court-métrages (de très grande qualité) il existe une poignée de poses-clefs dessinées à la main et placées par-dessus les modélisations. Autrement formulé, l'animation elle-même est tout ce qu'il y a de plus ordinairement "fils de fer", mais l'équipe fabrique à la main certains visages et costumes, généralement au début et à la fin de chaque mouvement, et les "applique" sur leurs objets polygonaux pour imiter un rendu traditionnel. Le résultat peut duper un non-initié, mais ça n'est pas de l'animation hand-drawn.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Night » Dim 1 Fév 2015 23:09

C'est un peu bizarre que ce soit moi qui mette ça sur le tapis, mais vu que les fans n'en parlent pas...



Question : faut-il avoir peur ?
"There is, through the art of game design, some kind of observation about that universe that is not accessible in the same way from other media. If I can get that, then I don't even care about the game mechanic. If I can do that in a first-person shooter that looks exactly like Doom 3 then I would do it."
Avatar de l’utilisateur
Night
 
Messages: 226
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:16
Localisation: Oui, VF et VOSTFR

Re: Animation

Messagepar Yoan » Lun 2 Fév 2015 12:28

J'avais vu passer l'annonce, mais j'admets que je n'avais même pas eu la force de lancer la vidéo, sur le coup.
Et le lendemain, j'avais déjà oublié.

Pour répondre à ta question - "Faut-il avoir peur ?" - je dirais "oui" et "non".

Oui, parce que :
- C'est animé en CGI et que, esthétiquement, ça n'aura aucun intérêt, en plus de démolir la nostalgie qu'un retour aux sources aurait pu soulever.
- Comme souvent quand on passe du format long sériesque au format film, ça risque de collectionner les traitements accélérés et clins d'oeil obligatoires, appelés poliment "fan service", souvent au détriment du scénar' et de la narration.

Non, parce que :
- L'animé, pour ce que j'en connais, n'est pas le chef d'oeuvre intouchable que certains ne sont plus capable d'analyser avec objectivité aujourd'hui. C'est même parsemé d'outrances assez ridicules que le film pourra au choix nettoyer ou traiter avec un second degré très présent dans la vidéo que tu nous as liée ci-dessus.
- C'est quand même une tentative totalement WTF qui va un peu casser ma routine ciné' cette année. Même si c'est une daube, j'espère au moins ne pas m'ennuyer.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Mar 3 Mar 2015 18:31

Night a écrit:C'est un peu bizarre que ce soit moi qui mette ça sur le tapis, mais vu que les fans n'en parlent pas...



Question : faut-il avoir peur ?


J’ai donc vu ce truc.
Je me demandais comment telle série était adaptable. Et très clairement, en sortant de la salle, je me posais toujours la question.
J’ai trouvé ça tellement mauvais que c’en était pour ce qui me concerne embarrassant. Un peu comme s’il m’avait pris d’aller voir "50 Nuances de Grey" en famille.
Passons sur la technique et l’esthétique, c’est probablement ce qui est le moins raté. Que les puristes s’alarment de l’irrespect témoigné au charadesign d’origine, c’est normal, mais sorti de ça, c’est pas de la 3D cheap – certains plans sont même assez bluffants de profondeur, à condition d’adhérer au photoréalisme des CGI – et c’est animé de manière extrêmement dynamique. La puissance des attaques est retranscrite avec une efficacité véritablement soufflante, qui n’a finalement pour seul tort que de donner la migraine au bout de 30 minutes.
J’en ai fini des points positifs.
La facette sombre et triste du matériau d’origine est enterrée sous des kilotonnes d’effets de comédie lourdingues au possible : Seiya est un pitre. Shiryu est un pitre plus discret (Shiryu, un pitre ? Sérieusement ?). Les autres Chevaliers sont transparents et concrètement quasi-absents. Et comme ça manquait quand même de pitres, tous les personnages sont globalement tournés en ridicule, à l’exception du Grand Pope et de la princesse Athena. Mais si le film vous arrache un demi-sourire deux ou trois fois, vous êtes plutôt bon public. Les dialogues sont aussi stéréotypés que prévu, dans une sorte de kitsch formel hyper forcé.
La gestion du rythme est quant à elle catastrophique : les événements s’enchaînent et se déchaînent beaucoup trop vite, les chevaliers d’Or gardiens des temples du Zodiaque sont littéralement passés en revue de manière on ne peut plus légère et jamais, pas la moindre fois, le film n’arrive à faire naître un début de tension dramatique ou d’enjeu narratif. On se fout cordialement de ce qui se passe à l’écran, dans un déluge de grosses mandales sur fond de musiques symphoniques impersonnelles et grandiloquentes comme il faut.

Je ne m’attendais à rien de terrible, mais certainement pas à pareille purge.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

PrécédenteSuivante

Retourner vers Culture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron