Forum Francophone Silverchair

Forum de discussion dédié au groupe Silverchair

Animation

Cinéma, littérature, arts divers... Étalez votre savoir ici, ou venez vous en octroyer.

Animation

Messagepar Finquel » Sam 4 Déc 2010 14:27

Des Jap en passant par Disney, Pixar et autres farfelus, tout ce que vous avez voulu savoir sur ces petits dessins qui bougent.
Batmaaaaaan tin-nin--nin--nin--nin--nin--nin--nin Batmaaaaaan
Avatar de l’utilisateur
Finquel
 
Messages: 335
Inscription: Sam 4 Déc 2010 13:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Jeu 16 Déc 2010 23:08

J'aurais souhaité lancer les hostilités sur ce topic avec quelque-chose de plus en marge que les sempiternels Disney, mais actualité ciné' oblige :

Image

On ne peut pourtant pas dire que je me sois montré enthousiaste de prime abord, au vu des premiers teasers.
Ça semblait moche - 3D au design douteux - et voir le personnage masculin principal dégainer des expressions faciales grotesques façon Dreamworks (exemple) me faisait craindre le pire.
Si le film n'échappe pas à l'overdose de tons pastels, et demeure esthétiquement très ciblé pour les petites filles, ça ne manque toutefois pas de soin, et certains décors restent bluffants. Après, et navré d'insister, certains effets 3D n'ont strictement rien à foutre là. Pour ceux qui l'ont vu - ou le verront - le passage durant lequel les lampes volantes bénéficient d'un effet de relief piteux est hautement incriminé.
Et pour finir d'être tout à fait chiant sur le sujet, le photo-réalisme de certains plans m'a mis mal à l'aise. C'est encore de l'animation ou bien ? ...
Pour le reste, Disney a donc effectivement - et malheureusement - tiré les leçons du semi-succès de "The Princess And The Frog" et s'est largement Dreamworkisé. Avalanche de gags potaches, plus d'action, et globalement, un ton résolument plus contrasté. La bonne nouvelle, c'est que Disney fait du Dreamworks infiniment mieux que Dreamworks. C'est vraiment drôle, magnifiquement rythmé, et les scènes d'action typiques des films d'aventure ont par exemple gentiment explosé celles que j'avais pu voir dans l'adaptation ciné de "Prince Of Persia". Vraiment, du bon boulot.
Mais Disney reste Disney, et dans le genre "moralisme mielleux", celui-ci ne donne pas sa part au chien. Donc là, on le prend comme on veut : soit on joue le jeu, et on se laisse abrutir attendrir. Soit on marmonne en soupirant que c'est vraiment des niaiseux chez Mickey.
Pour ma part, j'ai trouvé ça suffisamment sincère et bien ficelé pour ne pas grimacer. Bien sûr, on est loin de ce que Pixar fait en la matière, mais je trouve justement positif qu'on puisse observer une réelle différence de ton entre les deux. Ils ne font pas tout à fait la même chose.

Au final, j'admets avoir aimé, ri quelque-fois, et avoir été diverti du début à la fin. Notons même que la plupart des numéros musicaux sont très bons.
J'espère cependant que Disney n'a pas enterré sa filière 2D, et ose un jour casser quelques-uns de leurs codes un peu lourdingues. (Qui a dit "Comme Pixar" ?)
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Silver*Dream » Sam 18 Déc 2010 14:17

Je viens de le voir également, cédant à la pression ambiante "mais si si tu vas voir, c'est bien" !

Le dessin est toujours aussi moche pour moi (à l'exception de certains décors en 2D ?!), je ne me remets pas de la gueule des personnages, vraiment. Mais le film en lui-même était vraiment sympathique et drôle ! Je m'attendais également à ce qu'il tire ses ressorts des contes à la manière d'un Shrek (car c'est ce que la bande annonce m'avait laissé penser) alors que non, son humour est original ! D'ailleurs je l'ai vu en VO (pour le coup j'aurais préféré une VF mais pas le choix) et je me rends compte qu'à chaque fois que j'en parle avec quelqu'un, ce ne sont pas les mêmes blagues... ^^;;
Ce fût donc une bonne surprise pour ma part, j'ai eu globalement l'impression de revoir un vieux Disney avec ses histoires d'amour à l'eau de rose super niaises mais super touchantes. Je dis globalement parce que je trouve quand même que Disney manque d'inspiration depuis un moment. Loin de moi l'idée de dire que "de mon temps, c'était mieux", mais même les dessins animés les plus niais de Disney à notre époque (ou avant) me semblent mieux. Avec des contes comme "La Petite Sirène", "Blanche Neige" ou je-ne-sais-quoi-d'autre, Disney recréait un univers original qui a fait rêver des millions d'enfants. Raiponce est honnête sur ce point, mais pas fou non plus. C'est le genre de Disney qui ne restera pas dans les annales pour ma part, et je ne pense pas que ce soit dû au fait que j'ai 23 ans aujourd'hui. Si on le compare à la petite sirène, et sans parler de 2D/3D, on note quand même qu'esthétiquement il y a un manque flagrant d'ambition.

Et pour rebondir sur la 2D d'ailleurs, n'oublie pas que Winnie the Pooh est prévu en 2D ! La bande annonce est magnifique! Feaks l'avait mise sur l'ancien forum, je la remets ici.


Y'a pas à dire, lorsque Disney se décide à bien faire les choses, c'est beau! :love:
I'm the first male lesbian, I feel less being jaded... The gayest straight boy that you'll ever meet~
Avatar de l’utilisateur
Silver*Dream
 
Messages: 237
Inscription: Sam 4 Déc 2010 14:30

Re: Animation

Messagepar Yoan » Sam 18 Déc 2010 18:37

Je suis pas sûr que "La Petite Sirène" soit un bon exemple pour soutenir ton discours, même si je peux t'accorder qu'il restera effectivement plus dans les mémoires que Raiponce.
Après, il faut peut-être se demander si cela tient tant au contenu des films concernés, qu'au mode de consommation qui a changé. Les films d'animation 3D se sont multipliés, chaque sortie chasse la précédente, tous les 3 mois. Il fut un temps où l'offre était moins pléthorique, et où on prêtait plus d'attention au nouveau-venu Disney.

Sinon en effet, Winnie The Pooh a l'air très old-school. Même la 2D de "The Princess And The Frog" semblait beaucoup plus sophistiquée.
Reste que je demande à voir, pour moi Winnie ça marchait sur un format court. S'il y a eu des films, je ne m'en souviens pas, et je doute qu'ils aient marqué. Le passage au long-métrage va demander des efforts d'écriture, et en l'occurrence plutôt de réécriture.

Et rien à voir mais le DVD Evangelion 2.0 (ou plus exactement 2.22) "You Can (Not) Advance" est sorti il y a quelques semaines en France, à défaut de s'être frayé un chemin jusqu'aux salles de ciné'. Ne l'ayant pas encore vu, je m'apprête à le découvrir très bientôt.
Review à venir, donc.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Mer 29 Déc 2010 03:01

Image

Evangelion 2.0 : You Can (Not) Advance

Pour dire vrai, j'ai en réalité acheté "Evangelion 2.22", mais puisque je ne maîtrise pas toutes les subtilités qui marquent les différences réelles entre le 2.0 et le 2.2 (des scènes additionnelles je présume), je n'en ferai pas cas plus que ça.
Premier point, et pas des moindres : Bordel, c'est super beau. Bien plus encore que le premier opus, c'est d'une élégance plastique de tous les instants. Ou presque.
Et je ne parle même pas de l'animation en tant que telle, les scènes d'action sont pour la plupart d'une maestria impressionnante. Là dessus, si c'était déjà probant lors du précédent volet, on gravit encore une marche.
Sinon, ce n'est pas une surprise, puisque le personnage inédit de Mari avait déjà largement fait parler de lui (cf la pilote de l'Eva 05 ci-dessus) mais effectivement, cette-fois on ne se contente plus de reprendre plan pour plan la série dans ce qui ressemblait parfois à s'y méprendre à un vulgaire remastering (ce qui n'a concrètement jamais été le cas, je le répète). Si la dénommée Mari Illustrious Makinami ne tient certes qu'un rôle très secondaire (c'est du moins mon impression, mais à mon niveau de compréhension des films, je préfère encore prendre des pincettes), j'ai été surpris de constater quelques prises de liberté notables par rapport à la série.

Pour n'en citer qu'une, Shinji ne se trouve cette-fois pas face au dilemme d'affronter un ange en mettant en péril la vie de Toji, mais celle de Rei. Et sur cette seule première vision, j'ai cru également déceler de légères différences dans la caractérisation des personnages, peut-être tout simplement dues au traitement très accéléré de la narration.


Je répèterai cependant ce que j'avais déjà dit pour Eva 1.0, à savoir que je ne crois toujours pas ces films être à portée des novices, pour qui ce sera certainement trop chargé d'ellipses, et d'un flot d'informations condensées à la limite de l'impossible.
Cela dit, c'est pensé et monté avec un brio indéniable, et c'est indéniablement plus qu'un simple add-on à la série. Ceux qui en doutaient encore au vu du premier volet seront cette-fois certainement moins bougons, tant ce second film s'érige en tant que long-métrage original et travaillé. Il permettra d'ailleurs à des fans qui n'en demandaient pas tant de revoir leurs théories, et pour ma part - à mon humble niveau - je ne mesure pas encore du tout ce que cet épisode remet en perspective. Cela méritera indéniablement d'être revu et passé au peigne fin, ne serait-ce que pour déterminer si l'on est en présence d'un résumé de luxe, ou de quelque-chose de vaguement alternatif. On savait que la fin devait l'être, mais on a visiblement pris de l'avance.

Enfin, notons ce que dans le monde de l'anime on appelle du "Fan-service". Là, on n'en manque pas. Pour être clair, dans un truc pour Otakus tel que Evangelion, ça se traduit par pas mal de scènes qu'on qualifiera poliment de "légères", et de quelques occasions plus ou moins grossièrement amenées de présenter de jolies filles en petite tenue.
Et lorsque c'est Hideaki Anno qui s'y colle, c'est toujours plus ambigu que ce que l'on pourrait penser.

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar cici » Jeu 6 Jan 2011 14:26

J'espère le voir bientôt Evangelion 2.0 ! Mais j'ai toujours pas vu les films à voir après la série... :oops:

Sinon, pour Raiponce, vous conseillez plutôt VO ou VF ? J'ai peur des blagues en VF, c'est aussi drôle ? T'as vu lequel toi Yoan ? (Silver a vu la VO apparemment). Y en a peut-être d'autres qui l'ont vu aussi ? ^^
Everyone was wearing fingerless gloves.
Avatar de l’utilisateur
cici
Administrateur du site
 
Messages: 398
Inscription: Ven 3 Déc 2010 00:35

Re: Animation

Messagepar Yoan » Jeu 6 Jan 2011 14:40

Je l'ai vu en VO, et je ne peux notamment pas garantir que les numéraux musicaux passent l'épreuve du doublage sans souci. Il n'empêche que les Disney/Pixar sont quand même la plupart du temps excellemment doublés. En fait il est même très rare que j'ai une préférence pour la VO, alors j'aurais tendance à penser que tu ne risques pas grand-chose de toute façon.

Pour Evangelion, le prêt du DVD pourra se négocier. D'autant que les deux films de l'après-série (dont le dernier est une sorte de fin alternative) ne sont pas nécessaires à la compréhension. En revanche, il vaut mieux avoir clairement les épisodes de la série en tête pour suivre au mieux.
Mais essaie de voir les deux films (le deuxième surtout, le premier étant une sorte de résumé dispensable pour qui n'est pas un fan absolu), avant la sortie du 3ème volet du Rebuild. C'est pas annoncé avant 2012, ça te laisse de la marge.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar cici » Sam 8 Jan 2011 01:55

Je me demande si tu nous l'avais pas déjà prêté ^^;; (un CD gravé ?)

Sinon merci pour ton avis, nous avons donc vu Raiponce en VF sans regret (même plus d'un mois après la sortie à Paris on a toujours le choix entre VO ou VF, mais le ciné où il passait en VF était plus près pour nous xD Pi pour suivre avec la 3D c'est ptet' pas plus mal).
Et bref bon ben c'était bien sympa ! Super joli et tout (les décors m'avaient séduits dès la bande annonce moi lol), même si je suis plutôt d'accord avec vous concernant la tête des perso, sans être aussi catégorique. En tout cas c'est ce que j'attendais quoi, une histoire de princesse, des couleurs pastels et des ptites fleurs :D Ça fait du bien de temps en temps :p Bon après faut passer le côté too much genre quand ils chantent avec leurs grands airs là surtout sur la note finale de chaque chanson, en levant les bras.. brrr... le moment où Raiponce termine sa chanson en arrivant dans le bois par exemple, je m'attendais à un truc pour casser ça à la fin de la chanson, un trait d'humour, un second degré, quelque chose pour casser ce truc trop niais lol, et... non ^^;; j'avais oublié ce côté-là des Disney faut croire lol. Pixar nous a trop bien habitué xD M'enfin bon après je m'y suis fait en me disant que ça faisait partie du mythe Disney :roll:
En tout cas côté morale c'est sûr ça reste lourd, mais j'ai bien aimé quand même (pour un Disney), qu'ils disent aux enfants (en gros) qu'à un moment il faut dire merde à leurs parents pour grandir :D
Pi alors le ptit caméléon, il est trop chouuuuuuuuu avec ses yeux là ¬¬ et ses ptits grognements, je suis complètement tombée dans le piège <3 (je suis consciente que c'est pour nous faire acheter des peluches et des porte-clefs ça xD ). Ah et le cheval trop spé :face: xD

Hmm et juste au sujet de la 3D, en fait je crois que je m'en fout, elle me dérange pas, et je n'y tient pas non plus absolument, ça me saoule juste de devoir payer plus cher, alors que le prix d'une place est déjà super abusé à Paris -__-
Everyone was wearing fingerless gloves.
Avatar de l’utilisateur
cici
Administrateur du site
 
Messages: 398
Inscription: Ven 3 Déc 2010 00:35

Re: Animation

Messagepar Yoan » Sam 8 Jan 2011 11:14

cici a écrit:Je me demande si tu nous l'avais pas déjà prêté ^^;; (un CD gravé ?)


Oui mais ça c'est justement "The End Of Evangelion", c'est à dire la fin alternative sorti il y a déjà plus de 10 ans. Au pire j'essaierai d'acheter le DVD version française, même si la traduction est très critiquée des fans les plus exigeants que je connais (surtout un, si tu vois ce que je veux dire).
Mais là je te parlais du prêt du second film du "Rebuild" de la série, c'est à dire la suite de ce que tu es allée voir au ciné.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar cici » Sam 8 Jan 2011 14:05

Aaaah oui j'ai tout mélangé désolée. Hum je crois qu'on l'a toujours le CD gravé d'ailleurs, faut que je vérifie et te le rende enfin si c'est le cas ^^;
Pour le prêt du nouveau "rebuild" donc, c'est gentil, et j'allais te dire un grand OUIII, mais apparemment feaks veut attendre d'avoir sa nouvelle tv pour le prendre en full HD :roll:
Everyone was wearing fingerless gloves.
Avatar de l’utilisateur
cici
Administrateur du site
 
Messages: 398
Inscription: Ven 3 Déc 2010 00:35

Re: Animation

Messagepar Yoan » Sam 8 Jan 2011 15:11

Il a pas tort, ne serait-ce que pour les scènes "Fan service" :pen:
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar cici » Sam 8 Jan 2011 15:49

¬¬
Image
Everyone was wearing fingerless gloves.
Avatar de l’utilisateur
cici
Administrateur du site
 
Messages: 398
Inscription: Ven 3 Déc 2010 00:35

Re: Animation

Messagepar Yoan » Ven 28 Jan 2011 18:52

Image

Arrietty : Le Petit Monde Des Chapardeurs

Je faisais partie de ceux qui avaient accueilli la dernière production en date des studios Ghibli, Ponyo Sur La Falaise, avec quelques réserves. Je trouvais le scénario étrangement hermétique considérant l’esthétique ultra naïve du film, et je craignais qu'on nous resserve ici cette espèce de soupe mystique, qui finit par nous faire décrocher malgré nous.
Mais avec Hiromasa Yonebayashi aux manettes, et non pas Hayao Miyazaki, Arrietty se révèle au contraire on ne peut plus accessible et léger, ce qui à mon sens est une bonne chose. Plastiquement magnifique, le film séduit sans forcer le trait, grâce à une histoire simple, accrocheuse et touchante. L'univers dépeint est irrésistible, et il ne fait pourtant appel qu'à des éléments on ne peut plus réalistes. Le simple fait de nous présenter les choses du point de vue de ces êtres miniatures est une invitation au voyage, et l'on ressent parfaitement à quel point tout est à reconsidérer à leur échelle comme un danger potentiel. Mais si ce souci du détail est notamment présent lors des "chapardes" - sortes d’expéditions nocturnes ayant pour but de récupérer de la nourriture, à l'abri du regard des humains - je regretterai par ailleurs quelques grossièretés. Pour n'en citer qu'une, lorsqu'une fillette de quelques centimètres parle à un être humain, séparés l'un de l'autre d'une fenêtre et de quelques mètres, la logique voudrait que ce dernier n'entende absolument rien, sauf à se pencher sérieusement sur cette créature miniature. Entre autres négligences gênantes.
Enfin, je craignais également que ça ne tende au catalogue écolo' animé, avec de la verdure comme dans un prospectus "Vive Le Jardin", mais le métrage est doté d'une identité visuelle vraiment séduisante. Je vous laisse en juger.

Image

Image

Image

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Dim 27 Fév 2011 18:55

Image

Mary & Max

Film d'animation Australien sorti en 2009, Mary & Max est un véritable bijou dont je dois la découverte à Finquel, qui me l'avait judicieusement conseillé voilà quelques semaines.
Usant de la technique dite de la "pâte à modeler", le film arbore une esthétique - très réussie au demeurant - proche de celle de "Wallace & Gromit", mais à l'exception encore de la similitude de leurs deux titres, les ressemblances n'iront guère plus loin.

Image

S'il ne manque certes pas d'humour - loin de là - "Mary & Max" aborde pourtant des thèmes plutôt noirs, parmi lesquels on dénombrera l'alcoolisme, la solitude, la cruauté du quotidien, ou encore les troubles mentaux. Dit comme ça, pas de quoi se réjouir franchement, mais le film déborde d'une poésie rare, à la fois parce qu'il ne s'embarrasse pas d'un symbolisme abscons, et parce que malgré tout, il défile avec une légèreté étonnante. Je fais même le pari qu'il pourrait plaire aux plus jeunes.
Avec une voix off omniprésente, "Mary & Max" se suit un peu comme un conte, et sans avoir à forcer le trait, il apporte une belle dose d'émotion. D'ailleurs j'ai chialé un peu à la fin.



Je vous le conseille vivement.
En plus, popo, c'est tiré d'une histoire vraie.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Jeu 24 Mar 2011 18:16

Je squatte mon topic.

Image

Taram Et Le Chaudron Magique

On m'en avait pourtant vanté les mérites. "Tu vas voir, Burton a bossé dessus" (et en l'occurrence, sa contribution est partie directement à la poubelle, cette assertion ne pèse donc en réalité absolument rien), "C'est un Disney, moins niais, plus sombre". Après tout, pourquoi pas.
Sauf que c'est un ratage complet. Sur le strict plan technique, c'est d'une faiblesse assez incroyable, on croirait un fake maladroit tentant de se faire passer pour un Disney, dans l'espoir de pigeonner deux ou trois blaireaux en Supermarché. L'animation fait peine à voir, alors qu'en terme de chara-design ou plus globalement de choix esthétiques, c'est banal au mieux, de mauvais goût très souvent. Le script ne rattrapera rien. J'ai franchement été assez sidéré de noter l'amateurisme terrible qui fait tant bien que mal tenir debout cette histoire abracadabrante, en laquelle même ses personnages animés ne semblent pas croire. Bel exploit.
C'est perclus de facilités énormes, les scènes s'enchaînent mal et la totalité des personnages sont dramatiquement ratés. Même si, pour être sympa', une charmante bébête à poils - et en l'occurrence le personnage le plus proche de la tradition Disney - pourra apparaître sympathique deux à trois fois. Voyez à quoi j'en suis réduit pour citer quelque-chose de positif.
Alors certes, c'est un virage notable pour la firme, qui a tenté de se dépêtrer de ses codes, et d'aller toucher à des choses plus sombres. Le film ne comporte à ce titre aucun numéro musical. D'aucun diront que c'est pour cette raison que Disney a cherché à renier ce film "plus adulte". Non, non, c'est juste parce qu'il est nul. Et leur principal mérite dans l'histoire, c'est finalement de s'en être relevé sans trop de bobos.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Zorneye » Jeu 24 Mar 2011 18:50

Heeeeuuuuuu...

Bon il faut que je le revoie, parce que dans mon souvenir d'enfant, c'était mon favori "all-time"...

Alors direct j'ai voulu te sauter dessus pour dire 'Mais QUOI?', mais en fait je m'en rappelle pas du tout de ce Taram.
Donc je poste ceci sans argument, uniquement parce que mon âme d'enfant est pas d'accord avec toi.

Mais il faut vraiment que je le revoie et je reviens!
Qu'est-ce qu'il y connait aux femmes, Rick Hunter?
Avatar de l’utilisateur
Zorneye
 
Messages: 286
Inscription: Sam 4 Déc 2010 14:00

Re: Animation

Messagepar Yoan » Jeu 24 Mar 2011 19:22

Oh oui saute moi-dessus.

En revanche, moi je vais avoir du mal à le revoir. Je vais essayer d'avoir raison sans ça. :D

Il n'empêche, tous ceux qui m'ont dit que c'était "le meilleur Disney", un "film incompris" ou d'autres perles du genre, là vraiment je ne comprends pas comment on peut tenir ce discours sérieusement. Au delà de tout ce qui pourra apparaitre subjectif, il y a trop de faiblesses concrètes - sur le plan technique et en terme d'écriture - pour que ça me semble "tenable".
Mais bon, vous pouvez essayer hein.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Pidjay » Ven 25 Mar 2011 11:57

Non non, ne le revois pas Zorn !
Pour moi aussi c'était le best Disney EVER, et j'en parlais tout l'temps, parce que les gens connaissaient pas, ou peu, et ça m'offusquait grave.

"tu connais pas Taram ? 'tain, ça m'offusque grave, là"

tout ça pour dire que restes-en là, Zorn, ne le revois pas, et continue à pas être d'accord avec Yoan. défend taram !!!

(parce que l'ayant revu, j'peux pu le défendre, j'ai été grave déçu et yoan a pas tort. limite raison)

BOUUUUH YOAN !!!
Je ne posterai une signature que quand j'en aurais trouvé une valable. sinon ça sert à rien.
Avatar de l’utilisateur
Pidjay
 
Messages: 104
Inscription: Sam 4 Déc 2010 15:27

Re: Animation

Messagepar Yoan » Ven 25 Mar 2011 14:37

Peut-être en effet que l'enfant que j'étais il y a 20 ans aurait adoré, je n'en sais rien.
Mais il semblerait qu'à l'époque de sa sortie, le film se soit fait laminer par la critique, et n'ait convaincu personne : ni les enfants, ni les ado', ni même les adultes. A ça, on m'a souvent répondu que le film était "incompris", mais très sincèrement, il n'y a rien à comprendre je pense.
Et ça me conforte un peu dans l'idée que ce qui a plu, c'est simplement sa différence. Il ne ressemblait à aucun autre Disney, et c'est ce qui lui permettait de bénéficier d'un statut singulier, en dehors de ses qualités intrinsèques.

Mais si Disney n'est jamais parvenu à accoucher d'un bon film véritablement sombre dans sa filière animation, il compte quand même "Kuzco" comme réussite probante dans un créneau en marge de ses productions habituelles. Pas de numéros musicaux là non-plus (ou presque), mais un humour absurde parfaitement abouti. Seulement, si artistiquement c'est irréprochable, il ne me semble pas que le film ait eu le succès escompté. Dommage.

Sinon, j'ai donc vu Perfect Blue hier, du défunt Satoshi Kon. Review à venir.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Re: Animation

Messagepar Yoan » Lun 28 Mar 2011 22:47

Image

Voici donc le film d'animation sans lequel - et quoi qu'en dise Darren Aronofsky - "Black Swan" n'existerait pas. Ou tout du moins pas tel qu'il est.
Je l'avais déjà dit, mais je le répète : le lien est d'autant plus facile à faire que "Requiem For a Dream" contenait déjà une scène calquée sur "Perfect Blue", pour un clin d'œil que Darren Aronofsky avait assumé, puisqu'il avait même payé pour s'en arroger le droit.
On aurait aimé qu'il fasse de même cette-fois, surtout quelques mois seulement après la mort de Satoshi Kon. Mais ce n'est pas tout à fait le sujet.

"Perfect Blue" est sorti en 1998, et même pour l'époque, force est de reconnaître qu'on ne le situera pas dans le haut du panier pour ce qui concerne la qualité de l'animation. Plutôt modeste sur le plan technique, il gagne toutefois à soigner son style esthétique, et sa capacité à brouiller les cartes. Sans rouler de mécaniques, le film développe en effet une ambiance trouble, dont l'intensité évolue de façon presque silencieuse et inodore. La manière dont il dilue les genres le rend d'autant plus fascinant qu'il maîtrise chacun de ses écarts, comme pour les rendre inévitables.
A titre de comparaison, s'il faut moins de 10 minutes pour comprendre que "Black Swan" tissera une intrigue sombre, "Perfect Blue" nous glace presque pas surprise, et non sans une profonde cohérence.
On suit cette intrigue haletante le souffle court, on traverse presque gêné quelques scènes d'une violence étonnante, on cherche à démêler tant bien que mal le vrai du faux, pour finalement s'interroger sur la crédibilité d'un dénouement très déstabilisant. A ce titre, je le reverrai pour mettre au clair quelques détails, mais on ne peut pas retirer au film sa force magnétique. Et comme il fait plus qu'empiler les effets de style pour brosser une œuvre habile mais formatée, il ne fait aucun doute qu'il supportera sans effort plusieurs visions.

Et pour ceux qui l'auraient vu, si les parallèles avec "Black Swan" sont indéniables, "Perfect Blue" s'en détache toutefois suffisamment pour ne rien gâcher du plaisir.
Image
Avatar de l’utilisateur
Yoan
Administrateur du site
 
Messages: 2289
Inscription: Ven 3 Déc 2010 21:58

Suivante

Retourner vers Culture

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron